Préjudice Moral et nomenclature Dintilhac

Le préjudice moral fait partie des préjudices liés aux dommages corporels, l’atteinte physique ayant un effet sur la personnalité et le mental de la personne. Il est causé par le fait volontaire ou involontaire d’une personne, causé par un animal ou une chose et peut concerner la victime directe mais aussi ses proches.

Pour les conséquences pathologiques d’un deuil, on parlera de préjudice d’affection.

indemnisation préjudice moralLe préjudice moral regroupe l’ensemble des préjudices extra patrimoniaux listés sur la nomenclature Dintilhac comme les souffrances endurées. Les souffrances endurées sont les souffrances physiques et psychiques et les troubles associés propres à la victime et qu’elle doit endurer depuis le jour de son accident jusqu’à sa consolidation. Outre le poste préjudice moral, le référentiel Dinthilac liste le déficit fonctionnel permanent qui intervient après la consolidation médico-légale de la victime. C’est la réduction définitive du potentiel physique, psychologique ou intellectuel résultant de l’atteinte à l’intégrité anatomo-physiologique médicalement constatée à laquelle s’ajoutent les phénomènes douloureux et les répercussions psychologiques qui résultent de l’atteinte corporelle (Rapport de la commission Dintilhac). Ce poste associe la composante fonctionnelle à la composante algique qui résultent du dommage corporel.

Montant de l’indemnité d’un préjudice moral

A titre indicatif, le référentiel de la Cour d’Appel d’Angers fixe le barème du poste d’indemnisation souffrances endurées de 811 euros à 1 098 euros pour le degré 1 jusqu’à 32 453 euros à 43 907 euros pour un degré 7. Il faut donc avant tout bien évaluer les postes souffrances endurées ou pretium doloris et les postes DFP pour calculer l’indemnisation du préjudice moral de la victime.

Faut-il être accompagné d’un médecin et d’un avocat ?

Les postes de préjudice Dintilhac dont le préjudice moral peuvent être source de litiges et de sous- estimation à l’occasion d’une expertise, certains postes peuvent être totalement négligés voire ignorés. C’est pourquoi un avocat spécialisé et un médecin qu’il aura choisi pour préparer l’expertise permettront d’obtenir l’indemnisation la plus juste pour le préjudice moral et les autres préjudice indiqués sur la nomenclature Dintilhac.

Leur présence à l’expertise permettra d’évaluer correctement les séquelles physiques et psychologiques ainsi que les conséquences économiques présentes et futures de l’accident.

Un avocat spécialisé du réseau Indemnisation Préjudice sera en mesure d’évaluer votre préjudice moral et l’ensemble de votre préjudice personnel à l’issue d’une étude de votre dossier médical et de votre situatione. Chaque situation est unique, la nomenclature Dintilhac est une référence pour calculer le préjudice moral mais il faudra chiffrer le montant de l’indemnisation en fonction de plusieurs éléments comme l’âge ou la profession.





Faites analyser gratuitement votre dossier d’indemnisation d’accident

Remplissez les informations ci-dessous pour faire analyser votre dossier gratuitement par un expert





Nom (obligatoire)

Email (obligatoire)

Téléphone (obligatoire)

Type d'accident

Quelles sont les séquelles permanentes que vous conserverez suite à l'accident ? (obligatoire)