L’indemnisation du préjudice esthétique

 

Le préjudice esthétique fait partie des postes de préjudice listés dans la nomenclature Dintilhac. Le préjudice esthétique Dintilhac permet de prendre en compte les conséquences de l’accident sur l’apparence physique de la victime de dommages corporels. Le préjudice esthétique temporaire est à différencier du préjudice esthétique permanent.

Le premier permet d’indemniser la victime du préjudice esthétique subi de façon temporaire, des conséquences de son atteinte physique sur son image et son rapport aux autres pendant une période donnée.

Le second permet d’indemniser la victime de la modification définitive de son apparence physique suite à l’accident.

indemnisation prejudice esthetique

 

Montant de l’indemnisation du préjudice esthétique

Le montant de l’indemnisation du préjudice esthétique est très variable, il est calculé en fonction de l’âge, du sexe, de la situation de la victime. Il est évalué par points selon l’importance du préjudice (cicatrice plus ou moins importante et visible, déformation physique…).

Une petite cicatrice peut valoir 200 euros alors qu’un boitement peut être évalué à 20 000 euros selon les victimes. Le préjudice esthétique portant atteinte à la profession, comme à l’activité d’un modèle photo par exemple, figure quant à lui dans le préjudice professionnel du référentiel Dintilhac. L’avocat spécialisé dans le dommage corporel évaluera les conséquences financières de la reconversion professionnelle ou de la perte d’emploi liées au préjudice esthétique.

Faut-il prendre un avocat spécialisé pour se faire indemniser ?

Parmi les postes d’indemnisation de la nomenclature Dintilhac, le préjudice esthétique est bien souvent minimisé par l’expert de l’assurance. L’avocat devra souligner lors de l’expertise l’importance physique et psychologique des séquelles et le préjudice subi.

Un avocat spécialisé du réseau Indemnisation Préjudice accompagné d’un médecin expert, tous deux indépendants des compagnies d’assurance, sera en mesure d’évaluer votre préjudice esthétique et l’ensemble de votre préjudice corporel à l’issue d’une étude de votre dossier médical et de votre situation.

Si en revanche vous souhaitez engager une expertise contradictoire pour contester une offre d’indemnisation pour un seul préjudice esthétique, Indemnisation Préjudice vous indiquera si votre démarche nécessite l’accompagnement d’un avocat ou pas. Il sera inutile de payer un avocat pour gagner 1000 euros de plus mais si le préjudice est important, ou si il est consécutif à une aggravation, un avocat sera nécessaire.

Parmi les postes d’indemnisation de la nomenclature Dintilhac, le préjudice d’agrément est bien souvent ignoré par l’expert de l’assurance. L’avocat spécialisé devra souligner lors de l’expertise l’importance de l’activité pour son client et le préjudice qu’il subit à ne plus pouvoir la pratiquer.

Un avocat spécialisé du réseau Indemnisation Préjudice accompagné d’un médecin expert, tous deux indépendants des compagnies d’assurance, sera en mesure d’évaluer votre préjudice d’agrément et l’ensemble de votre préjudice corporel à l’issue d’une étude de votre dossier médical et de votre situation.





Faites analyser gratuitement votre dossier d’indemnisation d’accident

Remplissez les informations ci-dessous pour faire analyser votre dossier gratuitement par un expert





Nom (obligatoire)

Email (obligatoire)

Téléphone (obligatoire)

Type d'accident

Quelles sont les séquelles permanentes que vous conserverez suite à l'accident ? (obligatoire)