(précédent : 6. Négociation et réclamation)

.

Comment être indemnisé de son préjudice corporel

7. Choisir un avocat dommage corporel pour vous défendre

7.1 « Surtout, ne restez pas sans avocat »

Après l’accident, une victime blessée doit se battre contre ses souffrances physiques et psychologiques, se démener pour récupérer des documents médicaux ou administratifs, tenter de faire face aux difficultés financières, familiales qui pourraient survenir, tout en négociant avec les assureurs…

Sans compter qu’elle se trouve face à des langages et des habitudes de corps de métier spécifiques qu’ils soient médicaux ou juridiques. Notamment, en cas de blessures graves, il est impératif qu’une victime soit défendue par un expert ou un avocat dommage corporel, à même de gérer les démarches à sa place, de le soutenir et de l’accompagner dans les expertises et tribunaux s’il y a lieu. Ne pas laisser faire les assureurs semble judicieux pour négocier des indemnités d’accident pleine et entière à l’avantage de la victime.

7.2. Des écueils à éviter pour la victime

Nous déconseillons aux victimes de rester seules, face à des assureurs dont l’intérêt financier n’est pas de les indemniser aux taux les plus élevés.

Il faudra donc éviter :

  • D’accepter de recevoir à l’hôpital, notamment un assureur, un médecin-conseil de compagnie d’assurance ou d’un organisme spécialisé, sans être assisté par un spécialiste indépendant. Et, bien sûr, ne rien signer qui puisse donner mandat en une telle occasion ;
  • De se dessaisir des originaux de ses documents, et surtout de ses pièces médicales ; se dessaisir de son certificat médical initial ;
  • La victime du préjudice doit vérifier avec soin que toutes ses lésions sont mentionnées dans le certificat initial et qu’aucune erreur ne s’est glissée dans la dénomination des faits ou de son statut pendant l’accident. A défaut, elle devra le faire compléter rapidement ;
  • De remplir seul, sans l’assistance d’un conseil spécialisé, des documents transmis par les assureurs, d’un Fonds de garantie ou de leurs médecin conseil ;
  • De signer une transaction sans être assisté d’un avocat spécialisé, car il est très difficile d’annuler votre accord sur une offre définitive d’indemnisation, qui engage pourtant la victime définitivement.
 Vous voulez en savoir plus ?
Recevez par email notre guide pour mieux comprendre l’évaluation de votre préjudice !
.
.